Lundi - Vendredi, 9:00 à 17:00
Tél/Fax : 0524 433 403 / GSM : 0665 076 677
Le Cancer du corps de l'utérus ou Cancer de l'endométrie

C'est un cancer développé à partir de la muqueuse qui tapisse l'intérieur de l'utérus appelée l’endomètre. Il survient plus souvent après la ménopause (8 fois sur 10). C’est après le cancer du sein, le cancer de la femme le plus fréquent. Il touche 10 à 40 femmes pour 100 000. Le plus souvent il s’agit d’un carcinome (cancer de l'endothélium). A noter qu’il n’existe pas actuellement de test de dépistage reconnu de ce type de cancer.

    Facteurs de risque :
  • les antécédents familiaux de cancer de l’endomètre
  • les antécédents personnels ou familiaux de cancer du sein, du colon ou de l’ovaire…
  • l’exposition aux œstrogènes : la nulliparité (le fait de ne pas avoir eu d’enfant), la puberté précoce, la ménopause tardive, l’obésité, le traitement hormonal substitutif, le syndrôme des ovaires polykystiques, l’hormonothérapie par Tamoxifène, etc…
  • l’HTA et le diabète sucré

Le Cancer du sein

Le cancer du sein est le plus fréquent des cancers de la femme en France : environ 42 000 nouveaux cas par an, eux même à l’origine de 12 000 décès par an. Une française sur 10 risque d’en être atteinte au cours de son existence. L’âge de survenue de la maladie est variable selon le type de cancer, et des prédispositions personnelles et familiales, mais 75% des cancers du sein sont découverts après 50 ans.

Qu’est ce que le cancer du sein ?

Le cancer du sein est un maladie des cellules de la glande mammaire, qui après développement incontrôlé va former une masse appelée, tumeur. Lorsque les cellules envahissent les tissus sains avoisinants, le terme utilisé sera tumeur maligne. L’essentiel des cancer du sein (95%) se développe à partir des cellules des canaux (cancer canalaire) et des lobes de la glande mammaire (cancer lobulaire). On les appelle adénocarcinomes car développés au dépend de l’épithélium (couche de cellules tapissant les glandes et les canaux) glandulaire Les cellules tumorales envahissent les tissus adjacents et les organes de voisinage (extension locale puis extension régionale) dans un premier temps. Puis lorsque les vaisseaux sanguins ou lymphatiques sont atteints, la dissémination peut commencer par voie vasculaire (sanguine ou lymphatique) (extension générale) pour atteindre les organes situés à distance. Ces cellules à distance de la masse primitive mammaire sont appelées, métastases. Les sites métastatiques les plus fréquent sont : les ganglions axillaires, les os, les poumons et le foie


Le Cancer du col de l'utérus

C'est, après le cancer du sein, le cancer le plus fréquent des cancers de la femme. Il survient chez la femme avant la ménopause le plus souvent. On note une nette diminution de l’incidence du cancer du col dans les pays développés grâce au dépistage cytologique.

Cancer de l'ovaire

Le cancer de l’ovaire concerne principalement les femmes de plus de 45 ans. Il est rare chez la femme jeune. En France, il y a un peu plus de 4000 nouveaux cas par an. Le diagnostic précoce est très difficile du fait de la pauvreté des signes cliniques avant un stade avancée. De plus, il n’existe actuellement aucun test de dépistage satisfaisant, ce qui entraîne souvent un diagnostic à un stade tardif. Le pronostic est lié avant tout à la précocité du diagnostic et à sa prise en charge.