Lundi - Vendredi, 9:00 à 17:00
Tél/Fax : 0524 433 403 / GSM : 0665 076 677

SPERMOGRAMME

Le spermogramme est un examen clé dans le bilan de stérilité du couple.

    Il consiste en l’analyse du contenu de tous les éléments du sperme notamment :
  • Le volume (après 3 jours d’abstinence se situe entre 1,5 et 6mL) de l’éjaculat et le nombre de spermatozoïdes (supérieur ou égal à 20 millions de spermatozoïdes par ml d’éjaculat) ,
  • Le pH (entre 7,2 et 8)
  • ,
  • La viscosité (les hyper-viscosités peuvent être une source d’infertilité en perturbant la mobilité des spermatozoïdes),
  • La présence ou non d’agglutinats,
  • Le nombre de globules blancs (normalement inférieur à 1 million par ml) ,
  • La vitalité et la mobilité : une heure après l’éjaculation, 50% des spermatozoïdes doivent être en déplacement progressif (mobilité normale) dont 25% avec un déplacement rapide. 30 % des spermatozoïdes doivent avoir une mobilité normale progressive trois heures après l’éjaculation.
En ce qui concerne la vitalité, au moins 58% des spermatozoïdes doivent être vivants au moment de l’éjaculation. En cas d’anomalie du spermogramme on pourra effectuer une spermoculture qui consiste à rechercher un agent infectieux pouvant être responsable d’anomalies. On complètera le spermogramme par un spermocytogramme qui étudie la morphologie précise des spermatozoïdes et permet ainsi de détecter certaines anomalies et de conclure sur le niveau de fertilité masculine. Plusieurs anomalies morphologiques sont répertoriées et classées : Les anomalies de la tête doivent être inférieures à 35% (spermatozoïdes microcéphales, macrocéphales, à tête allongée, à tête irrégulière) Les anomalies de la pièce intermédiaire doivent être inférieures à 20% (présence ou non de restes cytoplasmiques). Les anomalies du flagelle doivent être inférieures à 20% (flagelle angulé, flagelle enroulé). Le sperme est dit de bonne qualité (fécondant) lorsque l’ensemble des paramètres est normal. Le sperme est recueilli après 2 à 6 jours d’abstinence sexuelle et analysé au laboratoire.
Un test de migration et de survie peut être effectué permettant d’orienter la technique d’Aide Médicale à la Procréation adéquate.
Le test étudie la mobilité et la survie des spermatozoïdes après 24 heures (après élimination du plasma séminal) placés dans un milieu de culture adapté.