Lundi - Vendredi, 9:00 à 17:00
Tél/Fax : 0524 433 403 / GSM : 0665 076 677

L’Hystérosalpingographie

C'était l'examen fondamental en gynécologie avant l'apparition de l'hystéroscopie, fournissant des renseignements d'importance considérable sur l'endocorps, le corps, les trompes et même pour un oeil exercé sur le péritoine péri-tubo-ovarien. Depuis l'apparition de l'endoscopie utérine et de l'échographie, l'hysterosalpingographie a perdu beaucoup de ses indications, mais elle reste néanmoins un examen important, notamment dans les bilans d'infertilité.

Définition

C'est la radiographie des cavités utérines et tubaires rendues opaques par l'injection à l'intérieur de la cavité d'un produit de contraste.

Technique

On utilise comme produit de contraste des substances hydrosolubles à 25 % d'iode qui va être injecté dans l’utérus.

Les indications

La stérilité : l'hystérosalpingographie fait partie du bilan d'infertilité, elle permet de juger de l'aspect et de la perméabilité tubaire. Elle montre également des anomalies de la cavité utérine - Les antécédents d'avortements à répétition (recherche d'une anomalie utérine portant sur le corps ou d'une béance cervico-isthmique).

Les contre-indications

  • La grossesse (et l'examen sera pratiqué au 5e ou 6e jour du cycle, dès la fin de règles)
  • L'infection pelvienne et génitale évolutive où l'hystérographie risque de provoquer une flambée
  • L'intolérance aux produits iodés, d'ailleurs exceptionnelle
  • Les hémorragies abondantes d'origine utérine : les caillots accumulés dans la cavité rendraient impossible l'interprétation des clichés. Il faut avant de pratiquer l'hystérographie tarir l'hémorragie (par la prescription de progestatifs par exemple),
  • La réalisation récente d'une opacification digestive (lavement baryté) empêcherait l'analyse correcte des images.

Cabinet de Gynécologie et Obstétrique

Nous informons que notre cabinet fonctionne toujours en mode normal du 09:00 à 17h:00 du Lundi au vendredi.

Créer un rendez-vous